Sélectionnez un écrivain pour accéder
à sa biographie et à ses livres:

Emanuelle Delle Piane
Emanuelle Delle Piane

D'origine suisse et italienne, Emanuelle delle Piane a suivi des études de lettres et des formations variées en écriture de scénarios en France et aux Etats-Unis.
Elle a enseigné aux étudiants en cinéma de l'Université de la Sorbonne-Paris IV et donne régulièrement des ateliers d'écriture à des professionnels ou des enseignants. Elle est l'auteure de plus d'une vingtaine de pièces pour adultes et pour enfants, mais aussi de scénarios, de pièces radiophoniques et de nouvelles.
Ses pièces ont été créées en France, en Suisse, en Belgique, en Italie, au Canada, et sont régulièrement jouées.


Contact et réseaux sociaux :


 

Emanuelle Delle Piane - Variations sérieuses

> en savoir plus

Variations sérieuses est un cycle théâtral de dix-sept monologues évoquant la condition des femmes, des jeunes filles et des petites filles à travers le monde aujourd’hui. La pièce se fait porte-parole de celles qui ont perdu la force, le droit ou tout simplement l'opportunité de nommer leur réalité. Elle met en mots et en lumière les silences de dix-sept femmes victimes du non-respect des droits humains les plus élémentaires.

Emanuelle Delle Piane - Léna, Princesse du rien

> en savoir plus

Un père et une mère subissent au quotidien Léna, leur fille adolescente démotivée et blasée. Léna n'aspire à rien, n'aime rien ni personne, ne respecte rien, provoque et accumule sans limite les interdits moraux et sociaux. Les parents ont beau s'acharner, ils ne pourront que constater leur impuissance face à l'éducation et au devenir de leur fille unique. Une seule solution pour eux : abdiquer. Léna, elle, choisit de poursuivre sa descente aux enfers...

Emanuelle Delle Piane - LES ENFANTS DE LA PLEINE LUNE

> en savoir plus

Le Vieux séquestre dans le plus grand isolement la Mère et les jumeaux Maude et Jules. Despote primaire, il fait peser sur sa famille une peur panique de l'extérieur, son seul rapport à ses enfants passe par les tables de multiplications qu'il les force à réciter. Mais l'arrivée de l'adolescence, le besoin de vivre vraiment vont casser l'édifice de l'oppression. La guerre éclate bientôt entre les enfants et le père.

Les monstres et leur monstrueuse banalité sont là, parmi nous. N'est-il pas tout aussi monstrueux de l'ignorer? Dérangeant de l'admettre. Librement inspiré d'un fait-divers, ce texte tente d'aborder l'horreur d'une manière différente de celle des médias.

Pièce à quatre personnages (pour quatre comédiens, 1 homme, 1 femme, 1 jeune homme, 1 jeune femme)

Emanuelle Delle Piane - PIÈCES

> en savoir plus

Emanuelle delle Piane aime décaper les certitudes avec une ardeur farouche Chacun de ses sujets est une manière de mettre le feu à des portraits de vie, avec du piquant et du mordant, du tendre parfois et de l'humanité toujours.

À titre d'exemple Amours chagrines ou l'École de la Vélocité démontre à l'évidence la curiosité et l'audace naturelles de cette fine plume. En quarante petits drames, ses «dramuscules», elle tente autant de variations sur un même thème. Elle chiffonne avec délices les vérités trop bien rangées dans les armoires des civilités conjugales. Et le sujet déride justement là où il fait mal.
Ses dialogues sont constamment d'une belle vivacité. Elle sait construire les situations en des évolutions alertes et subtiles. Même dans les moments les plus dramatiques son humour affleure, comme pour donner du recul face aux tourments et au malheur.

Jean-Pierre Delorme dans une de ses notices cerne avec pertinence l'efficacité de cette écriture: «Car de cette pluie d'acide, on ressort étincelant, nettoyé, prêt à plus d'intelligence et de force. Et d'amour aussi.»

Le volume comprend 5 pièces :
Les Enfants de la pleine Lune; Amours chagrines ou l'École de la Vélocité; La Monstre; Adagio; À-Dieu-vat.

Emanuelle Delle Piane - LES SŒURS BONBON

> en savoir plus

La confiserie de Monsieur Bonbon et de ses deux filles, Guimauve et Réglisse, est réputée à mille lieues à la ronde pour sa spécialité : la larme au sucre – petit bonbon liquoreux et transparent, rare et très cher, dont la recette est tenue secrète par le confiseur.

Quand la Reine découvre que ce bonbon a la vertu de soulager les douleurs du Prince Léonard, son fils, atteint d'une mystérieuse maladie, elle en réclame toujours davantage.

Malgré sa bonne volonté, Monsieur Bonbon n'arrive plus à satisfaire les exigences de sa Souveraine et craint qu'elle ne pique l'une de ses colères légendaires. C'est alors que Réglisse et Guimauve vont imaginer un plan diabolique pour aider leur papa.

Un spectacle coloré, musical et acidulé. A déguster par petits et grands!

Pièce à personnages multiples (pour six comédiens minimum, 3 hommes, 3 femmes)

Emanuelle Delle Piane - LES BANCS PUBLICS

> en savoir plus

A partir d'images de bancs publics, Emanuelle delle Piane échafaude dix-sept petites histoires non exempte de noirceur et de cruauté, voire d'un brin de perversité. Aigreur haineuse des vieux couples, nostalgie d'un premier amour, rejet des gros. Des histoires rarement éclaboussées de rose mais jamais convenues, où l'on croise de drôles d'artistes et de drôles de voisins. Ambiance petits fours au manoir ou même ambiance polar. Brassens a déjà chanté les amoureux qui se bécotent sur les bancs publics, elle n'y reviendra pas.

L'auteure laisse aussi les bancs s'exprimer, ils ont des choses à dire. Sur l'indifférence d'une statue de pierre, dont ils rêvent d'accueillir le fessier. Sur le comportement des humains, des irrespectueux qui saccagent et qui salissent. Pour autant, la plume d'Emanuelle delle Piane n'est pas là pour nous faire la morale, elle préfère parapher ses constats désabusés d'un trait trempé dans l'humour noir.

Un recueil de nouvelles associées à des images

Emanuelle Delle Piane - LES BOÎTES AUX LETTRES

> en savoir plus

Marquée depuis l'enfance par l'arrivée du courrier, je fais partie de ces personnes qui guettent chaque matin leur boîte aux lettres dans l'espoir de recevoir la bonne nouvelle, le mot inattendu ou le signe d'un ami. L'itinéraire qu'une lettre doit emprunter avant d'arriver à destination, le fait qu'elle se noie avec d'autres dans un flot de papier, qu'elle passe de sac en sac, de main en main, de boîte en boîte... c'est ce que j'ai tenté d'imaginer.

Privées ou publiques, les boîtes aux lettres connaissent tout de notre correspondance. Celle qu'on envoie, qu'on attend, celle qui n'arrive pas, qui s'égare, qui n'aurait jamais dû être expédiée, celle qu'on reçoit par erreur, celle qu'on espère ou... qu'on n'espère plus.

A l'heure du cyberespace et du virtuel, la lettre reste un objet palpable, concret, émouvant. Les nouvelles que voici s'inspirent de photographies de boîtes aux lettres et chacune est illustrée par l'une d'elles.

Un recueil de nouvelles associées à des images

Emanuelle Delle Piane - LES LESSIVES

> en savoir plus

S'il existe une ville où la lessive s'expose, c'est bien Naples. Presque un cliché. A la limite d'une animation destinée aux touristes. Au contraire, en Suisse, interdiction d'accrocher le moindre drap à l'extérieur de son balcon, excepté un drapeau. D'où l'utilité des buanderies, du fil de fer suspendu au-dessus de la baignoire, voire du bête radiateur.

Loin des extrêmes, mais à portée d'une réalité haute en couleur, Emanuelle delle Piane, avec l'appui de deux photographes, a récolté des centaines d'images d'ici et d'ailleurs avant d'en sélectionner douze. Douze façons d'étendre sa lessive et autant de sources d'inspiration qui lui ont permis d'écrire douze récits. Une robe à pois entre des persiennes, voilà le signe que Violette lance à son amant pour lui indiquer que la voie est libre. L'ombre d'un pantalon sur une façade et soudain la Signora Lisi se met à rêver au prince charmant.

Chaque nouvelle se déroule dans un lieu différent, de La Chaux-de-Fonds à Rome en passant par Saint-Malo, la Toscane ou Genève. Et chacune d'elles est précédée d'une photographie de la lessive qui l'a inspirée.

Un recueil de nouvelles associées à des images

Emanuelle Delle Piane - VOYAGE AU PAYS DES FÉES

> en savoir plus

Il était une fois, quelque part dans une vallée pas comme les autres, des fées... Des fées qui, venant d'une époque lointaine, côtoyaient et se mêlaient aux gens du pays. Bonnes ou mauvaises, chacune possède des dons particuliers qu'elle met souvent à contribution pour accomplir sa mission.

Aujourd'hui, ces fées nous réservent encore et toujours des surprises. En effet, si vous avez besoin d'un philtre d'amour, mettez-vous, par exemple, à la recherche de la fée Herbora. Quand à la fée Grisale, elle vous prêtera peut-être son miroir magique si vous lui êtes agréable. Evitez cependant de vous trouver sur le chemin de la fée Zarema, car ses énigmes sont particulièrement redoutables. En revanche, il vous est vivement conseillé de vous laisser entraîner par Tagala dans ses wagonnets magiques si vous avez quelques comptes à régler avec votre passé.

Un recueil de contes et légendes

Emanuelle Delle Piane - NOËL, RUE DE L'ENVERS

> en savoir plus

La rue de l'Envers est devenue une impasse suite aux innombrables constructions modernes. Deux personnes habitent encore dans la seule vieille maison de la rue. Il y a Ninette, une vieille dame qui vit seule avec son perroquet Caruso et son poisson rouge Moby Dick, et Lucien, le vieux brocanteur très conservateur. Elle rêve de partir très loin, pour aller aider des gens pauvres et se sentir enfin utile. Lui déprime à la vue des transformations du quartier. Max et Zac, deux adolescents, vivent dans la même rue, dans les immeubles flambant neufs. Depuis leur poste d'observation, ils découvrent qui sont réellement leurs deux voisins âgés qui semblent vivre dans un autre temps!

Il était donc une fois, au bout d'une ruelle menacée, un brocanteur bougon, une grand-mère optimiste et deux jeunes citoyens du monde moderne. Ils se côtoyaient, mais ne s'étaient encore jamais vraiment rencontrés…

Pièce à six personnages (pour cinq comédiens minimum, 2 hommes, 1 femme, 1 garçon, 1 fille)

Emanuelle Delle Piane - LA MONSTRE

> en savoir plus

Marie et Line, deux sœurs jumelles, ou deux filles identiques – à moins que ce ne soit Marilyne? – parlent de leur mère.

De tout ce qu'elles voudraient dire à leur mère. Pourquoi tu ne m'aimes pas, maman? Qu'est-ce que j'ai qui ne te plaît pas? Pourquoi dans tes yeux à toi je ne suis jamais belle?

Et pourquoi dans mes yeux à moi la vie n'est jamais belle? Elles veulent «lui dire», «tout» lui dire. S'en libérer. Que sur elles ne pèse plus ce regard, et son poids de passé, de souffrance, d'abandon, de critique, de cruauté, qui leur reproche d'exister.

Pièce à deux personnages (pour deux comédiennes, 2 jeunes femmes)

Emanuelle Delle Piane - INTERVIEWS

> en savoir plus

Les questions, c'est par milliers qu'on y répond. Les questions, ça commence tout petit, ça ne s'arrête pas. Les questions, c'est une question d'habitude. On s'y fait. Soi-disant.

En ce temps-là, Méli Mellow était journaliste. Une professionnelle de la question. Son métier consistait à poser des questions «petites, grandes, importantes, insolentes, anodines, insidieuses, railleuses, racoleuses», peu importe, tant qu’elles ne restaient pas sans réponses. Méli posait les questions, mais ne se les posait pas.

Jusqu’au jour où, pour la première fois, elle se surprend «à réfléchir à la question des questions», donnant ainsi une orientation nouvelle à son existence faite dès lors de découvertes, de ruptures et de résolutions.

Monologue pour deux personnages (pour une comédienne et un figurant)

Emanuelle Delle Piane - LE TIROIR SUIVI DE L'ARMOIRE

Malgré l'ambiguité du titre (on pourrait croire qu'il s'agit de deux pièces distinctes), les deux pièces n'en font qu'une, l'armoire finissant, mais in extremis, par succéder au tiroir évoqué dans le préambule de la comédie. Une comédie d'autant plus légère, désinvolte même, que le sujet en est sérieux : comment s'y prendre quand on est fille pour se dépêtrer d'un amour maternel vampirisant. S'inventer des secrets? Déménager? Couper les ponts? Séduire un collègue de bureau?

Pièce à quatre personnages (pour trois comédiens minimum, 2 femmes, 1 homme)