Sélectionnez un écrivain pour accéder
à sa biographie et à ses livres:

Frédéric Mairy
Frédéric Mairy

Né en 1973 dans le Val-de-Travers, Frédéric Mairy a publié à ce jour deux ouvrages. Le premier dédié à Nicolas Bouvier, "De verdiers de cerises de neige" (éd. Slatkine), en collaboration avec le photograph Eric Rechsteiner. Le second de formes courtes, "Bref éloge de la fin" (éd. D'autre part). Il a tenu pendant plusieurs une petite chronique en ligne du temps qui passe à bord des trains, consultable sur son site http://www.transport-public.ch.


Contact et réseaux sociaux :


 

Frédéric Mairy - Bref éloge de la fin

> en savoir plus

Recenser les poètes qui par leurs mots tentèrent d’apprivoiser la fin – puisque, il n’y a pas à tortiller, c’est bien de cela qu’il s’agit ici – nous mènerait bien loin. Le chemin en serait délicieux, mais dresser un bref éloge du point final demande, par cohérence, de garder celui-ci à portée de main. Et de se satisfaire, on le serait à moins, de la caresse solaire entourée de nuit adressée dans Symétrie par Ramuz, Charles-Ferdinand, à sa fille: «C’est à cause que tout doit finir que tout est si beau. C’est à cause que tout doit avoir une fin que tout commence. C’est à cause que tout commence que tu as connu le grand émerveillement. Tâche seulement d’être toujours émerveillée.» Tenons-le-nous pour dit.

Frédéric Mairy - DE VERDIERS DE CERISES DE NEIGE

> en savoir plus

Devant, loin devant chemine Nicolas Bouvier. C'est l'hiver. Ou l'été. Il monte sur le Salève ou descend vers l'Orient. Peu importe. Il ne s'agit pas ici de refaire ses voyages, surtout pas de le rattraper, mais d'écouter ce que ses mots ont à nous dire (des verdiers, vous les entendez?), de goûter aux fruits qu'il cueillit, de se perdre dans ses pages.
Eric Rechsteiner est un photographe établi au Japon. Frédéric Mairy un écrivain vivant en Suisse. Avec les images nomades de l'un, les mots plus sédentaires de l'autre, ils imaginent une suite à l'oeuvre de l'auteur de L'usage du monde, à son esprit bien plus qu'à sa lettre, traversant des pays où l'on croise aussi Shakespeare, Scarlatti, Prévert et Taniguchi.
Davantage qu'une incitation au voyage, leur livre est une incitation à rêver. De lune rousse de verdiers de cerises de neige.