Sélectionnez un écrivain pour accéder
à sa biographie et à ses livres:

Lucienne Girardier Serex
Lucienne Girardier Serex

GIRARDIER SEREX Lucienne, Neuchâtel, Née le 17 décembre 1961 à Bronxville (USA).
Romancière, poète, historienne, animatrice de jeunesse, coordinatrice du mouvement littéraire Lundis des Mots à Neuchâtel, conteuse. Dans une première vie, Lucienne Girardier Serex était ingénieure en microtechnique, formée à Genève, elle a travaillé notamment dans le service recherche et développement du Swatch group.

Parutions :
- Le secret d’Aymon de Belligny, croisé bourguignon, roman historique,
préface P-L. Dubied, Ed. Cabédita, Yens, 2001
- Hôtel du Faubourg, chansons en collaboration avec Rodrigo Carrizo Couto, CD 2004
- Envie d’envol, recueil de poèmes et de photographies, en collaboration avec Rodrigo Carrizo Couto, Ed. In Octavo, Paris 2007
- Le sourire de Schiller, histoire d’un tableau de Ludovike Simanoviz, portraitiste au XVIIIe siècle, roman historique, Ed. In Octavo, Paris, 2009
- La vallée du Temps, roman d’espionnage industriel, Ed. Mon village, Sainte-Croix, 2010
- Fenêtres sur le temps, le pays de Neuchâtel, poèmes et photographies en collaboration avec Michaël Mattsson, préface de J-P Jelmini, Editions Slatkine, Genève, 2011.

Contributions à des ouvrages collectifs, notamment in Mémoires d’eau, Bacchanales N° 40, Revue de la Maison de la poésie Rhône-Alpes, Grenoble 2006
Poèmes parus dans : La Porte des Poètes, Paris 2004 ; le Persil, Lausanne, 2005, 2012
Gourmandises poétiques, Editions du Lac, Neuchâtel 2006
Manuels techniques en 2002 et 2003
Membre des Autrices et Auteurs de Suisse
Membre de l’Association des Ecrivains Neuchâtelois et Jurassiens
Membre du PEN club international, section suisse romande
Présidente de l’association des Lundis des Mots à Neuchâtel
Membre de la commission culturelle consultative de la ville de Neuchâtel
Prix ROMO 2009


Contact et réseaux sociaux :


 

Lucienne Girardier Serex  - Fenêtres sur le temps, le pays de Neuchâtel

> en savoir plus

Il était temps que s`ouvrent enfin de nouvelles fenêtres sur le Pays de Neuchâtel dans son ensemble. Très courtisé dans ses hauts lieux, le canton attendait depuis des décennies qu`on en dresse un panorama plus unitaire, plus global, plus ouvert à ses visages secrets, plus attentif à ses saisons. Michael Mattsson et Lucienne Serex l`ont fait en conjuguant leur sens aigu de l`image et du mot dans un ouvrage de haute tenue. L`une comme l`autre se sont nourris de ce pays les pieds dans la glèbe, courant les prairies, les marais, les forêts, entre aurores glaciales et douces veillées, pour mieux sentir les vibrations de la couleur, mieux entendre les messages montant de la terre et mieux lire ceux qui s`inscrivent dans la transparence du ciel […] Michael Mattsson lit au ciel la promesse de nouvelles lumières, il écoute d`où vient le vent pour prévoir les orientations du givre, il a le don de faire éclore devant lui les rutilantes corolles de nos fleurs des champs. Son regard est libre et il a su s`affranchir de toute systématique. […] en d`étincelantes prises de vue, il nous révèle, page à page, le pays de Neuchâtel tel qu`il est, sans céder à la moindre sublimation qui puisse en altérer la simple et belle réalité. C`est à la fine plume de Lucienne Serex qu`il revient d`apporter à l`œuvre le supplément d`âme qui lui confère une de ses caractéristiques les plus singulières. […] Seule l`inspiration poétique de leur auteure - presque toujours puisée dans la nature elle-même, à l`appel d`une prise de vue - en a dicté les mots, arrangé les séquences et imposé les rythmes, seule la sensibilité de l`écrivaine leur vaut d`apparaître çà ou là dans le livre. Extraits de la préface de Jean-Pierre Jelmini Président d`honneur de l`Institut neuchâtelois

Lucienne Girardier Serex  - La vallée du temps

> en savoir plus

En passe de réussir la mise au point d’une technologie révolutionnaire, Nancy, ingénieure employée par un grand groupe horloger, se retrouve accusée d’espionnage industriel.

Soutenue par Giselle, dynamique cheffe d’une entreprise de montres de luxe, elle enquête sur les véritables auteurs de la fuite. Mais bientôt les deux femmes se sentent menacées… Une aventure palpitante qui emmène le lecteur dans les lieux les plus mystérieux de l’industrie et dans les méandres de l’histoire horlogère. Le roman peut être qualifié de thriller ésotérique. Le Secret y tient le rôle principal. Le secret industriel et ses coups bas, mais aussi les silences plus sombres et dangereux d’individus marqués par la folie.

L’intrigue permet virtuellement d’entrer dans les usines et dans les centres de recherche : bureaux techniques, ateliers de décolletage, salles blanches. Le lecteur est conduit dans les laboratoires les plus sophistiqués, l’horlogerie étant à la pointe de la technologie. Il s’introduit également dans le secteur du luxe, de la manufacture de boîtes en or au ciseleur indépendant. Il assiste au « coup de main » de l’horloger qualifié, héritage d’une tradition séculaire. Une véritable excursion dans le monde du « Swissmade ».

Le roman fait la part belle au Jura sauvage, berceau de horlogerie, fille de la patience et de l’hiver. Les protagonistes traversent cependant l’entier de la bien nommée Watch Valley, de Genève l’internationale à Bâle, cité industrielle, siège de Baselworld, la Foire mondiale de l’Horlogerie

La qualité d’ingénieure en microtechnique de l’auteure, son expérience dans l’un des plus grands groupes horlogers de Suisse, la collaboration étroite avec Giselle Rufer, cheffe de l’entreprise Delance, lauréate du prix suisse de l’entrepreneur 2008 et la participation de nombreuses personnalités de l’industrie donnent à ce récit romanesque une qualité documentaire rare.

Lucienne Girardier Serex  - Le sourire de Schiller

> en savoir plus

" J'entends que l'observateur de mon portrait puisse être libre d'imaginer le personnage qu'il veut. Non pas Friedrich Schiller, mais un Schiller idéalisé. Une demande effroyablement prétentieuse, je le crains, mais essentielle à mes yeux. Je veux que vous me représentiez comme vous vous souvenez de moi, petite fille, mais je veux aussi que ma femme reconnaisse son mari, mon fils, son père, mes étudiants, leur professeur. Je veux que mes lecteurs imaginent Karl Moor ou le marquis de Posa et la postérité, un poète nommé Schiller. " Dix novembre 2009: on fête le 250e anniversaire de la naissance de Schiller. Entre 1793 et 1794, au plus fort de la tourmente révolutionnaire, Ludovike Simanoviz réalise l'un des portraits les plus connus de l'écrivain. C'est l'histoire de ce tableau et de la tentative -réussie- du peintre de capter l'âme du poète que retrace aujourd'hui Le sourire de Schiller, savoureuse rencontre au sommet entre l'art de peindre et l'art d'écrire, entre les lettres et la toile.

Lucienne Girardier Serex  - Le secret d’Aymon de Belligny, croisé bourguignon

> en savoir plus

C’est au pied d’une tombe datant du XIIIe siècle que commence l’aventure. La pierre tombale de calcaire blanc, scellée dans le sol d’une église bourguignonne, porte l’épitaphe: «Ci-gisent la douceur, la beauté et la grâce disparues à jamais avec dame Clémence – 1205». De la force tragique de ces quelques mots, ressuscitent Clémence de Brisson et son époux, Aymon de Belligny, liés par un amour intemporel.
Ce récit est amené par le biais d’une enquête policière. En effet, un précieux recueil du XIIIe siècle, relatant l’histoire d’Aymon de Belligny, conservé à la Bibliothèque de Saint-Gall, est l’objet d’un vol étrange. Deux détectives, Cédric et Mathilde, sont chargés de l’enquête. Mathilde s’attache aux pas de Clémence et retrace avec elle l’histoire passionnante d’une Bourgogne en pleine expansion. Cédric, avec Aymon, apprend à connaître cette étrange croisade, détournée de Jérusalem sur la ville la plus fabuleuse de ce temps: Constantinople.
Les deux récits, entrelacés, forment une fresque sur la naissance du XIIIe siècle, époque riche et passionnante entre toutes.